Information

Mon activité est moindre ici en ce moment car je consacre beaucoup de temps au blog "frère" qui raconte semaine après semaine (et jour par jour en ce moment) les événements au Chemin des Dames il y a 100 ans.


http://cdd100ans.blogspot.fr/


Cordialement
Gil Alcaix

lundi 16 octobre 2017

D comme Demoiselle (La)

La ferme et la tranchée en bleu (source de la carte: Géoportail de l'IGN)


- Ferme située à quelques hectomètres de Vénizel, sur la route de Reims à Soissons, en direction de cette dernière ville.

- Après la stabilisation du front sur l’Aisne, elle est investie par les soldats Français qui en font un centre militaire important. Ainsi, Louis Sonolet décrit dans La Grande Guerre vécue-racontée-illustrée par les combattants son utilisation au moment de la bataille de Crouy, en janvier 1915 : « Nous occupons solidement la ferme de la Demoiselle, d’où le pont de Vénizel peut être pris d’enfilade par nos feux. »

- Un an plus tard, le secteur devenu « calme », elle sert de PC au colonel du 94e RIT : Henri Rouillon y travaille avec des soldats du Génie à l’aménagement de la cagna de l’officier (Un dessinateur et un comte dans la Grande Guerre. Journaux croisés).

- La tranchée principale qui la protège et permet de communiquer avec le centre de Vénizel porte aussi le nom de « la Demoiselle ».


- Après la guerre, la ferme est ruinée, et le vaste ensemble de bâtiment n’est pas reconstruit entièrement.

jeudi 5 octobre 2017

H comme Hourcade (Auguste)



- Poète et critique d’art français
- Bordeaux 1892 – Oulches 1914

- Avant la guerre, Auguste Hourcade, qui se fait appeler Olivier-Hourcade, publie des poésies et crée La Revue de France en 1912 avec Carlos Larronde et la participation d’autres intellectuels, dont Paul Claudel.

 - Le jeune homme est mobilisé au sein du 34e RI en août 1914. Après la stabilisation du front, il combat sur le plateau de Vauclerc, où il est tué le 21 septembre, près du moulin, lors d’une puissante offensive allemande qui contraint les Français à abandonner leurs tranchées de première ligne et à évacuer Craonnelle.
- La tombe d’Auguste Hourcade se trouve aujourd’hui dans la nécropole de ce village (n° 228).